Accueil
  • Inscription

Rechercher sur le site

1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Avec le langage Dart qu'il s'apprête à détailler dans trois semaines lors d'une conférence développeurs en Europe, Google préparerait un concurrent à JavaScript. C'est au Danemark, dans le cadre de la conférence développeurs Goto, organisée à Aarhyus du 10 au 12 octobre prochain, que Google a prévu de présenter Dart, un nouveau langage de programmation interprété, structuré pour le web.

Sur l'agenda, on peut vérifier que le keynote d'ouverture est en effet confié à deux collaborateurs de Google, Lars Bak et Gilad Bracha. Spécialiste des machines virtuelles, le premier s'est vu confier, depuis son arrivée chez Google à l'automne 2006, la mise en oeuvre de V8, le moteur d'accélération JavaScript utilisé dans Chrome. Précédemment, chez Sun Microsystems, il avait fait partie de l'équipe de HotSpot (JVM) au sein de laquelle il avait développé une machine virtuelle Java ME pour les terminaux mobiles. Gilad Bracha est lui aussi passé par Sun. Co-auteur des spécifications de Java, il fait des recherches dans le domaine des langages orientés objet. Il est le créateur de Newpeak, un langage qui s'inspire de Self et Smalltalk. Avant de rejoindre Sun, il a travaillé sur Strongtalk, nous apprend encore sa biographie. La petite histoire dit qu'il y a un peu moins d'un an, un mail interne à Google aurait filtré au dehors. Il laissait entendre que la société préparait un concurrent à Javascript avec l'objectif de corriger des faiblesses de ce dernier, a récemment signalé le site The Register en soulignant que l'on ne sait pas vraiment si le message en question est authentique. Les failles évoquées entraveraient le développement d'applications web complexes auxquelles Google se consacre. Selon le mail, Javascript serait devenu un « labyrinthe confus » de frameworks dotés de différentes fonctionnalités. Le langage préparé par Google, alors baptisé « Dash », s'est apparemment transformé en Dart depuis lors.

Illustration : Agenda conférence GOTO Aarhus 2011 / Lars Bak (à gauche) et Gilad Bracha (à droite), ingénieurs chez Google

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir